SÉLECTION ET SANTÉ DES LAPINS : UN RÉEL CHALLENGE

11/04/2018

Hypharm, en tant que sélectionneur, se doit d’être à l’écoute des éleveurs pour améliorer les performances de leurs ateliers.

Ainsi, depuis plusieurs années, la santé des animaux est un enjeu crucial pour garantir les performances des élevages (longévité et persistance des femelles reproductrices, croissance et qualité des lapereaux). Améliorer la résistance aux maladies permet également d’augmenter le bien-être des animaux, de réduire la mortalité, les saisies à l’abattoir et les réformes des reproductrices pour causes sanitaires.

En sélection, la conduite des animaux est réalisée en respectant des normes de biosécurité très strictes pour assurer l’ensemble des garanties sanitaires des futurs reproducteurs. Pour la mise en place d’une sélection sur la résistance aux maladies, ces conditions de biosécurité deviennent alors un frein. En effet, comment identifier les animaux résistants aux maladies respiratoires et digestives s’ils sont tous élevés dans des conditions optimales ?

Pour y parvenir, Hypharm a mis en place, depuis 2012, des élevages appelés « challenge ». Ces bâtiments sont peuplés avec des lapereaux issus des bâtiments de sélection après leur sevrage et pour toute la durée de leur engraissement. L’environnement sanitaire dans ces bâtiments étant moins favorable, certains animaux peuvent exprimer des symptômes de maladies respiratoires et / ou digestives. Les informations collectées permettent de calculer un index de résistance aux maladies pour leurs frères et soeurs, et ainsi sélectionner parmi ces derniers, les meilleurs futurs reproducteurs arrière grands-parentaux des lignées testées. Pour chaque génération, l’augmentation du progrès génétique du caractère de résistance aux maladies prouve l’efficacité de cette sélection. Ce dispositif challenge fonctionne et il a fait l’objet de plusieurs publications scientifiques au Congrès Mondial du lapin ou encore aux Journées de la Recherche Cunicole, avec l’INRA comme partenaire. En conclusion, il est possible d’améliorer la santé des animaux sans compromettre les autres critères de sélection.

Raphaël ROBERT,
Ingénieur Recherche & Développement

Information complémentaire

Pour toute demande d'information, n'hésitez pas à nous contacter : hypharm@hypharm.fr

Pin It on Pinterest

Share This